Catégories
Blog

Comparatif des meilleurs vêtements thermiques pour l’hiver

Introduction

L’hiver apporte son lot de défis, en particulier quand il s’agit de s’habiller pour rester au chaud. Que vous soyez en pleine activité extérieure ou simplement en train de vous détendre chez vous, le choix de vos vêtements thermiques peut faire toute la différence. Cet article examine une variété de vêtements conçus pour vous garder au chaud, des sous-vêtements aux accessoires.

Sous-vêtements Thermiques

Caractéristiques clés

Les sous-vêtements thermiques sont la base de toute bonne superposition pour l’hiver. Ils sont conçus pour rester en contact direct avec la peau, ce qui les rend cruciaux pour la régulation de la température corporelle. Idéalement, ils devraient être fabriqués à partir de matériaux comme la laine mérinos ou des fibres synthétiques spéciales qui peuvent évacuer l’humidité tout en retenant la chaleur. Ils doivent être suffisamment ajustés pour maximiser l’isolation, mais également assez souples pour permettre une liberté de mouvement complète.

Pulls et Chemises Thermiques

Variété et Utilisation

La couche intermédiaire, qui inclut les pulls et chemises thermiques, sert de principal isolant. Ces vêtements doivent fournir une isolation suffisante pour piéger la chaleur corporelle, tout en évacuant l’excès de chaleur et d’humidité pour éviter la surchauffe. Les matériaux comme la laine, le cachemire, ou même les mélanges de fibres synthétiques offrent un excellent équilibre entre chaleur et respirabilité. Les designs varient de légers à épais, adaptés à différentes conditions météorologiques et niveaux d’activité.

Collants et Leggings Thermiques

Confort et Chaleur

Les jambes sont souvent négligées lorsqu’il s’agit de s’habiller pour le froid. Les collants et leggings thermiques fournissent une couche de base supplémentaire sous vos pantalons ou même sous des jupes. Ces vêtements devraient être ajustés mais confortables, fabriqués à partir de matériaux qui peuvent retenir la chaleur tout en évitant l’accumulation d’humidité. Ils sont particulièrement utiles pour les personnes qui passent beaucoup de temps en extérieur ou dans des conditions de froid extrême.

Chaussettes Thermiques

Importance et Sélection

Les chaussettes thermiques sont indispensables en hiver. Elles doivent non seulement être chaudes et confortables, mais aussi capables de gérer l’humidité pour éviter les pieds froids et humides. Les meilleures chaussettes thermiques sont fabriquées à partir de laine mérinos ou de mélanges de fibres spécialement conçus pour la thermorégulation. Elles viennent dans différents niveaux d’épaisseur et styles, adaptés à une variété de chaussures et d’activités.

Vestes et Manteaux Isolants

Protection Extérieure

Votre couche extérieure, qui comprend les vestes et manteaux, est votre principale défense contre les éléments extérieurs. Elle doit être imperméable, coupe-vent, et suffisamment respirante pour permettre l’évacuation de la vapeur d’eau. Les technologies modernes offrent une vaste gamme d’options, du duvet traditionnel aux isolants synthétiques avancés. Certains manteaux sont également équipés de technologies intelligentes, comme des panneaux chauffants intégrés.

Accessoires Thermiques

Bonnets, Gants, et Écharpes

Les accessoires comme les bonnets, gants et écharpes ne sont pas seulement des compléments esthétiques à votre tenue ; ils jouent un rôle vital dans la protection contre le froid. Les bonnets doivent couvrir entièrement les oreilles, tandis que les gants doivent être isolants mais aussi flexibles. Les écharpes, de leur côté, offrent une protection supplémentaire pour le cou et peuvent être enroulées sur le visage par vents forts. Le choix de matériaux comme la laine, le cachemire, ou les tissus techniques peut offrir une chaleur supplémentaire sans compromettre le style.

Choisir les vêtements thermiques appropriés pour l’hiver nécessite une considération attentive de plusieurs facteurs, notamment le matériau, la coupe et la fonctionnalité. En sélectionnant soigneusement chaque couche, des sous-vêtements aux accessoires, vous pouvez vous assurer de rester confortablement au chaud, quelles que soient les conditions extérieures.

Catégories
Blog

Comment avoir un style grunge ? Découvrez les astuces incontournables pour adopter ce look emblématique

Vous êtes passionné(e) par la mode alternative et vous souhaitez adopter un style grunge unique ? Dans cet article, nous allons vous guider pas à pas pour créer un look authentique et rebelle. Le style grunge, né dans les années 90, continue d’inspirer de nombreux passionnés de mode à travers le monde. Prêt(e) à plonger dans l’univers grunge ? Suivez le guide !


Qu’est-ce que le style grunge et comment le reconnaître ?


Le style grunge est caractérisé par un mélange d’éléments décontractés, négligés et subversifs. Les vêtements amples, les superpositions, les t-shirts déchirés et les jeans troués font partie intégrante du look grunge. Associez-les avec des motifs écossais, des imprimés floraux sombres et des couleurs délavées pour obtenir une esthétique typique du grunge. N’oubliez pas de miser sur des chaussures robustes telles que les bottes de combat ou les baskets usées.

Construire sa garde-robe grunge : Les essentiels à avoir


Pour constituer une garde-robe grunge, vous aurez besoin de quelques pièces essentielles. Privilégiez les jeans délavés et déchirés, les t-shirts graphiques, les chemises à carreaux, les cardigans oversize et les vestes en cuir. Optez également pour des accessoires tels que des bracelets à clous, des chokers et des bonnets. Pour dénicher ces trésors grunge, consultez des boutiques vintage ou explorez les marques qui s’inspirent du mouvement grunge.

Accessoires et coiffure : Les détails qui font la différence


Les accessoires jouent un rôle crucial dans la construction d’un look grunge. Ajoutez des détails subversifs à votre style avec des bijoux audacieux, des ceintures cloutées et des sacs à dos décontractés. Côté coiffure, misez sur des coupes déstructurées, des cheveux ébouriffés ou une frange épaisse. Expérimentez avec des couleurs de cheveux non conventionnelles, comme le rose pastel ou le bleu électrique, pour apporter une touche de singularité à votre look grunge.

Adopter l’attitude grunge : La clé de la réussite

Un style grunge authentique ne se limite pas seulement aux vêtements et aux accessoires, il est également porté par une attitude rebelle. Soyez vous-même, exprimez votre individualité et ne vous souciez pas des normes établies. Le grunge est une façon de défier les conventions et de revendiquer votre identité. N’ayez pas peur d’expérimenter, de mélanger les styles et de créer votre propre version du grunge.

Conclusion :
Vous voilà prêt(e) à adopter un style grunge et à affirmer votre personnalité avec audace. N’oubliez pas que le style grunge est un état d’esprit autant qu’un look. Mélangez les pièces décontractées, les accessoires subversifs et l’attitude rebelle pour créer un style qui vous ressemble. Laissez le grunge vous inspirer et devenez la définition même du cool non conventionnel. Plongez dans l’univers du grunge et embrassez votre style unique et inimitable !

Catégories
Blog

Que veut dire aesthetic ?

Découvrez la signification profonde du terme « aesthetic » et son impact sur la culture contemporaine

Vous êtes-vous déjà demandé ce que signifie réellement le terme « aesthetic » et pourquoi il suscite autant d’engouement de nos jours ? L’aesthetic est bien plus qu’une simple expression artistique ou une mode passagère. Il représente un état d’esprit, une esthétique unique qui influence profondément notre culture contemporaine. Dans cet article, plongez dans l’univers fascinant de l’aesthetic, explorez son évolution, son influence dans l’art, le design, la mode et la culture populaire. Préparez-vous à être ébloui par l’impact de cette tendance esthétique sur notre perception du monde qui nous entoure.

Qu’est-ce que « aesthetic » et pourquoi est-ce important ?

L’aesthetic est bien plus qu’un simple mot. Il évoque une esthétique spécifique, un style visuel qui reflète l’individualité, l’expression de soi et l’appréciation de la beauté dans notre monde moderne. C’est une fusion de couleurs, de formes, de motifs et de textures qui captivent notre regard et nourrissent notre imagination. Comprendre l’aesthetic est essentiel pour appréhender l’évolution de notre culture et son influence sur nos choix esthétiques.

L’influence de l’aesthetic dans l’art et le design

L’aesthetic a trouvé sa place dans l’art et le design contemporains, redéfinissant les normes et repoussant les limites de la créativité. Des artistes et des designers du monde entier se sont approprié cette esthétique unique pour créer des œuvres visuellement saisissantes. Que ce soit à travers des peintures, des sculptures, des bâtiments ou des produits innovants, l’aesthetic offre de nouvelles perspectives et encourage une exploration artistique sans entraves.

L’aesthetic et les médias sociaux

Les médias sociaux ont joué un rôle majeur dans la propagation de l’aesthetic. Des plateformes comme Instagram et TikTok sont devenues de véritables vitrines pour l’expression visuelle de l’aesthetic. Des hashtags tels que #aestheticvibes et #aestheticlife rassemblent une communauté passionnée qui partage son amour pour cette esthétique unique. Les médias sociaux ont transformé la façon dont nous présentons notre vie et notre style, créant une nouvelle forme de communication visuelle.

L’aesthetic dans la mode contemporaine

L’aesthetic a également conquis l’industrie de la mode contemporaine. Des créateurs de renom intègrent cette esthétique dans leurs collections, repoussant les limites du style conventionnel. Des vêtements audacieux, des couleurs vives, des imprimés uniques… l’aesthetic a transformé la façon dont nous nous habillons et exprimons notre identité à travers la mode. Il encourage l’individualité et inspire de nouvelles tendances qui défient les conventions.

L’aesthetic et la culture populaire

La culture populaire est imprégnée de l’aesthetic. De la musique aux films en passant par les séries télévisées, cette esthétique unique a trouvé sa place dans notre divertissement quotidien. Les artistes adoptent l’aesthetic dans leurs clips musicaux, créant des univers visuels époustouflants. Les réalisateurs intègrent cette esthétique dans leurs œuvres cinématographiques, donnant vie à des mondes enchanteurs. L’aesthetic a conquis nos cœurs et façonne notre culture contemporaine.

Conclusion:
L’aesthetic est bien plus qu’une simple tendance éphémère. C’est un mode de vie, une façon de percevoir le monde avec un regard esthétiquement raffiné. Son influence dans l’art, le design, la mode et la culture populaire est indéniable. En explorant les différentes facettes de cette esthétique unique, nous avons pu constater comment elle enrichit notre vie quotidienne et nous permet d’exprimer notre individualité de manière audacieuse. L’aesthetic est une fenêtre ouverte sur un monde d’expression artistique infini et nous sommes privilégiés de pouvoir en faire partie.

Pour en savoir plus sur les tendances esthétiques en 2023, découvrez notre article sur la tendance Y2K en suivant ce lien : La tendance Y2K en 2023.

Catégories
Blog

L’histoire du streetwear : comment la culture hip-hop a transformé la mode

 

En 2022, nous vivons dans une société obsédée par le streetwear. En quelques décennies seulement, le streetwear est passé d’une sous-culture majoritairement marginale à l’une des forces les plus importantes de la culture pop actuelle. Mais pour célébrer le streetwear, nous devons d’abord reconnaître comment il est né – et rendre hommage à ses racines hip-hop, qui (à l’insu de beaucoup) ont façonné tout ce que nous portons aujourd’hui, que nous le réalisions ou non.

Le hip-hop a non seulement eu une influence monumentale sur la culture de la mode, informant d’innombrables tendances de la mode plus larges et micro, mais il est bien plus qu’un style et un genre musical – c’est un style de vie !

La naissance de la culture hip-hop

Dans le New York des années 70, à une époque où la culture disco dominait, le hip-hop a d’abord été conçu comme une réaction à cela. Des arrondissements comme le Bronx à New York, composés en grande partie d’immigrants caribéens et de jeunes Afro-Américains, ont commencé à se réunir pour des fêtes de quartier – c’est ainsi que le hip-hop est né. Les habitants de New York s’habillaient dans leurs plus belles tenues pour les discothèques, et les jeunes des quartiers populaires ont adopté cette mentalité lors des fêtes de quartier, mettant en valeur leurs plus belles tenues. Ils portaient généralement des blousons aviateur, des survêtements et des baskets avec des lacets surdimensionnés. Des vêtements amples et surdimensionnés ont été portés, en grande partie à cause des vêtements usagés du centre-ville.

DJ emblématique Kool Herc DJing à Blackpool, Royaume-Uni, 2000

Les premiers pionniers ont commencé à s’entraîner à utiliser deux platines pour prolonger la pause de danse dans les disques funk et soul – ce qui a créé une boucle sonore parfaite idéale pour danser à l’infini. Dj Kool Herc et Grandmaster Flash ont été parmi les premiers pionniers du «breakbeat», un motif de batterie répétitif, qui a essentiellement formé l’épine dorsale de la musique hip-hop. Plus tard, cela a conduit à la pratique d’échantillonner de la musique existante pour créer quelque chose de frais et de nouveau.

Le hip-hop ici était bien plus qu’un genre de style, mais un style de vie holistique, mêlant musique, DJ, danse et art du graffiti – offrant une évasion bien nécessaire d’une myriade de forces sociétales, économiques, politiques et culturelles. Tout comme il l’est encore aujourd’hui, le hip-hop des années 70 était une attitude qui surmonte les limites et les frontières que la société tente d’imposer – on pourrait dire que celui qui le porte fait de son vêtement un hip-hop. Le rappeur KRS-One a tristement dit « Le rap est quelque chose que vous faites ! Le hip hop est quelque chose que vous vivez ! »

Exécutez DMC pour Addidas

Au sein de la contre-culture, la culture b-boy (un breakdancer) a eu une énorme influence, les b-boys portant souvent des survêtements assortis, des chaînes en or et des chapeaux Kangol – ce qui a rapidement eu un impact et apporté une nouvelle culture de la mode dynamique et passionnante à la hanche florissante de New York. -scène hop.

L’héritage de Dapper Dan

Run-DMC doit être l’un des groupes de hip-hop les plus influents qui ont influencé le style hip-hip signature – portant des survêtements Adidas et des baskets sans lacets comme uniforme. Bien que les vêtements de sport/vêtements de sport soient souvent associés à la mode hip-hop, la mode haut de gamme a commencé à s’intégrer dans la culture dans les années 80. Daniel ‘Dapper Dan’ était un roi du luxe de Harlem et a ouvert son atelier en 1982. Il a fait son chemin vers le sommet en incorporant des marques de haute couture telles que Gucci, MCM, Fendi & Louie Vuitton et des silhouettes dans le streetwear. Ses créations sont apparues sur des icônes comme LL Cool J, Big Daddy Kane et Biz Markie. « Il s’appuie sur un long héritage du style noir à la fois comme une forme de réalisation de soi et une déclaration de résistance politico-esthétique »

Sa fusion créative et sa vision, mélangeant des marques de luxe haut de gamme et le style urbain de New York, ont fait que son héritage est toujours célébré aujourd’hui, même par les maisons qui les trouvaient autrefois offensantes. En raison de divers procès, le magasin de Dapper Dan a été fermé en 1992. Son héritage est toujours vivant et est reconnu aujourd’hui – La collection Gucci-Dapper dan, une collaboration officielle qui a été publiée en 2019 s’est inspirée des archives Dapper Dan, et ils ont tourné la collection sur les jeunes visages de Harlem.

Luxe & Streetwear

Non seulement les supermarques de luxe européennes ont gagné en popularité au sein de la culture hip-hop, mais des marques entièrement américaines telles que Polo Ralph Lauren et Tommy Hilfiger ont commencé à devenir synonymes de culture hip-hop. La chute de Dapper Dan a également coïncidé avec un changement de style au sein de la communauté hip-hop, se lassant des retours de luxe, les gens se dirigeaient vers un style plus authentique qui leur semblait plus vrai. Les rappeurs ont commencé à créer leurs propres labels – tels que Run-DMC, l’emblématique accord d’approbation d’Adidas d’un million de dollars, y compris une ligne de signature pour le groupe qui fait de sérieuses vagues au sein de la communauté de la mode.

Streetwear et hip-hop NWA

NWA – Tout droit sorti de Compton

Le style hip-hop différait énormément d’un océan à l’autre, et sur la côte ouest, des groupes tels que Public Enemy et NWA se sont fait connaître pour leurs sons uniques et leur sens du style. Ils sont devenus synonymes d’un sens vestimentaire streetwear plus dépouillé composé de vestes de baseball, de casquettes et d’un clin d’œil à l’esthétique militaire. Le hip-hop ne faisait toujours pas partie de la culture populaire, et la rivalité rap de la côte Est / Ouest, associée à l’auto-identification des gangsters de NWA et aux artistes hip-hop populaires tués comme Tu-pac signifiait que le hip-hop était associé à un mode de vie dangereux. . De leur côté, les marques de luxe ne voulaient toujours pas être associées au style de vie hip-hop.

Le clan Wu-Tang a lancé sa propre marque en 1995 – Wu Wear, inspirant à son tour une génération d’artistes qui ont réalisé qu’ils pouvaient contrôler ce qu’ils portaient, ce qu’ils promouvaient et comment cela pouvait leur être bénéfique. Les marques de mode n’ont pas réussi à parler à leurs auditeurs et à leur public, alors elles ont pris ce rejet et l’ont transformé en une déclaration puissante – créant des vêtements pour les fans qui résonnaient également avec le style de vie et étaient authentiques dans le monde dans lequel ils vivaient.

Dans les années 90 et au début des années 2000, davantage de marques streetwear/urbaines sont nées de la culture hip-hop. Sean John de Diddy est apparu et nous avons vu une montée en puissance de la mode urbaine, où les rappeurs ont puisé dans la création de designs qui pourraient transmettre de manière authentique la créativité et l’ingéniosité du monde du hip-hop. Nous avons également vu l’accent mis sur les couleurs afrocentriques et les équipes sportives intégrées à la scène, et les premières marques de streetwear telles que la désormais emblématique Stussy sont devenues partie intégrante du paysage.

Les stars du basket NBA ont également eu un impact énorme sur la scène streetwear – il suffit de regarder Michael Jordan ! La ligne de baskets de la marque Jordan lui a valu le statut d’icône de style, et celles-ci étaient un statut de symbole dans les rues, et sont toujours aussi pertinentes sur le plan culturel aujourd’hui !

De la sous-culture au mainstream

Au début des années 2000, des icônes du style hip-hop telles que Pharell, dans le cadre de NERD, ont apporté de la couleur et du dynamisme à la scène du style hip-hop, en fusionnant le punk, le streetwear japonais et le punk – apportant un mélange éclectique de nouvelles notes de style dans le genre de style hip-hop. La musique rap a commencé à grimper de plus en plus dans les charts, et le hip-hop a finalement perdu son statut d’outsider en tant que sous-culture, s’intégrant fermement à la culture populaire.

Cela a lancé l’élan d’une énorme montée en puissance de marques de rap et de collaborations de célébrités, de la collaboration d’ASAP Rocky et Dior au Billionaire Boys Club de Pharell, en passant par Golf Wang de Tyler the Creator et la collection Yeezy extrêmement influente de Kayne West. En fait, la première ligne Yeezy de Kayne West avait un impact si puissant sur la société en général que les silhouettes minimalistes, les neutres dépouillés et les shorts cyclistes de la ligne ont incité les gens et les marques de mode du monde entier à s’inspirer et à se styliser dans l’esthétique Yeezy.

En 2017, Nielson Music a publié que le rap avait dépassé le rock pour devenir le genre musical le plus populaire aux États-Unis, ne faisant que propulser davantage les designers de luxe sur la façon dont ils doivent adopter le style hip-hop pour rester pertinents. Ceci est particulièrement important car la génération Y et la génération Z plus âgée deviennent rapidement des dépensières dans l’industrie du luxe et devraient représenter 45% de l’état d’esprit mondial des produits de luxe personnalisés.

Ce changement culturel a également vu Virgil Abloh devenir le premier designer noir à diriger de manière créative une grande maison de luxe. Son travail chez Louis Vuitton a transformé la marque et il a redéfini ce que signifiait être un directeur créatif, amenant le streetwear au plus haut niveau du marché du luxe mais mêlant l’amour hip-hop du « remix » et un fort désir de faire du progrès social. . Fondateur d’Off-white, il a trouvé une belle façon de mélanger la mode, la musique, l’art, le luxe et les voyages et s’est imposé comme une véritable icône de la mode, « le Karl Largerfield » de son temps.

En fin de compte, tout ce que nous portons – de nos baskets à nos t-shirts et sweats à capuche décontractés en passant par les casquettes a été influencé par la culture hip-hop, mais maintenant le streetwear est profondément ancré dans la société en général, il peut être facile pour les gens d’oublier de rendre hommage à son inspiration. les racines.

La façon dont nous nous habillons, dont nous nous exprimons et l’art que nous choisissons de porter sur notre corps ont tous été influencés par le hip-hop d’une manière ou d’une autre, du luxe à la mode rapide, en passant par les crêpes et même le nail art.

En tant que marque de streetwear, nous voulons toujours célébrer l’importance culturelle de la culture streetwear + hip-hop – nous ne serions pas là sans ça ! Huck cite « Faire quelque chose à partir de rien est la philosophie du hip hop, et cela souligne pourquoi et comment la culture continue d’inspirer, d’influencer et de façonner les maisons de mode grand public. » Aujourd’hui, dans un monde où la mode de luxe et le hip-hop entretiennent une véritable relation symbiotique, il est essentiel de noter que le hip-hop a toujours été le lieu des voix marginalisées, en particulier à une époque plus divisée où la société s’est détournée. Une voix forte et unie et une déclaration puissante qui défie le système, cette autonomisation qui a permis au hip-hop de naître est tout aussi puissante aujourd’hui, sinon plus forte. Comme l’a dit Biggie Smalls « Nous ne pouvons pas changer le monde à moins de nous changer nous-mêmes ». Levons un verre au style de vie hip-hop.

Catégories
Blog

La tendance Y2k en 2023

Tout le monde sait que la mode est cyclique et que si l’on s’accroche à quelque chose assez longtemps, il finira par revenir à la mode. Habituellement, ces cycles peuvent prendre des dizaines d’années, mais la mode Y2K est redevenue une tendance grand public, deux petites décennies seulement après sa première apparition.

Surtout visible sur les plateformes de médias sociaux comme Instagram et TikTok, la mode du bogue de l’an 2000 a été largement adoptée par la génération Z, une génération qui était trop jeune pour avoir pleinement adopté les ensembles décolletés et moulants de l’époque. Aujourd’hui, les jeunes adultes, nostalgiques d’une époque plus simple, recherchent tous les tee-shirts courts, les pantalons larges et les accessoires kitsch que leur compte en banque peut supporter.

Cette époque était connue pour ses excès, la mode de l’époque étant largement guidée par la culture pop et l’ultra-consommation. Pensez aux monogrammes de créateurs et aux logos éblouissants sur tout, avec une garde-robe quotidienne remplie de pièces qui existent dans les lignes sartoriales du streetwear et du glamour. Il nous semble presque naturel d’y revenir, étant donné la convergence de la mode axée sur la logomanie, le croisement entre le streetwear et le luxe, la nature effroyablement égocentrique des médias sociaux et la nostalgie d’une époque plus simple.

Ici, nous plongeons tête la première dans la tendance mode Y2K pour détailler tout ce que vous devez savoir sur ce qu’elle est, comment elle est apparue et, plus important encore, comment vous pouvez l’intégrer dans votre garde-robe d’adulte – sans avoir l’air de faire une crise de la quarantaine.

Qu’est-ce que la tendance Y2k ?

Alors que les tendances de ces dernières années ont mis l’accent sur un style épuré et minimaliste, la mode de l’an 2000 consiste à faire une déclaration, et à la faire plus forte que quiconque. Techniquement, le passage à l’an 2000 couvre la fin des années 90 et le début ou le milieu des années 2000. Pour les millénials, cette période correspond à l’énergie (et aux habitudes de shopping) de votre enfance et de votre adolescence.

Cette époque a été indéniablement définie par les femmes qui régnaient sur la culture pop à l’époque. Destiny’s ChildBritney Spears, Christina Aguilera, Missy Elliot et Paris Hilton ne sont que quelques noms qui viennent à l’esprit aux côtés des légendes de l’écran Elle Woods dans Legally Blonde et Regina George dans Mean Girls. C’est donc dans leurs placards que se trouvent les meilleurs looks de l’an 2000. Nous parlons de tout en rose vif, de logos éblouissants, de sacs minuscules, de denim sur denim, et oui, de Juicy Couture. Parmi les icônes modernes qui donnent une nouvelle tournure au mouvement nostalgique, citons Rico Nasty, Bella Hadid, Saweetie, et littéralement tous les personnages d’Euphoria – consultez leurs réseaux sociaux pour savoir comment styliser ces looks d’une manière plus actuelle.

 

Où acheter la mode de l’an 2000

Si vous cherchez à acheter des pièces originales de l’époque, des plateformes comme Depop et Etsy sont un véritable trésor de vêtements et d’accessoires authentiques et bon marché de la dernière décennie. Si vous êtes du genre patient, vous pouvez tenter votre chance sur eBay ou dans les magasins d’occasion – on ne sait jamais quels joyaux vous pourriez dénicher. Sinon, pour les emblèmes convoités des créateurs de l’époque, comme un sac à main Dior original ou une baguette Fendi, les plateformes de revente comme Vestiaire Collective ou Grailed peuvent être votre meilleure chance.

Bien sûr, de nombreux créateurs haut de gamme ont apporté leur propre touche contemporaine à certaines des pièces maîtresses du style de l’an 2000. Consultez les sites Mytheresa, SSENSE, Browns et d’autres détaillants en ligne de luxe pour trouver les marques de créateurs les plus cool du moment.

Différents vêtements Y2k

Pantalon Y2k

En matière de denim, le début des années 2000 est peut-être mieux connu pour les jeans bootcut et taille basse. Ou encore, le smoking canadien toujours aussi polarisant, rendu immortel par Britney Spears et Justin Timberlake en 2001. Une autre tendance du denim qui s’est imposée à l’époque est le jean à jambe ultra-large. La silhouette grunge, inspirée des skaters, était souvent agrémentée d’une touche de féminité lorsqu’elle était associée à des débardeurs courts, des t-shirts babydolls ajustés ou des boutonnières fines et côtelées.

La version moderne du jean à jambes larges est peut-être un peu moins extrême, mais elle n’en est pas moins remarquable. Pour une utilisation quotidienne, nous nous tournons vers le jean à jambes larges délavé Open Unisex de Raey, en bleu délavé, ou le jean à jambes larges Toj Belted High-Rise d’Acne Studios 1991, en denim foncé. Chacun d’entre eux a une touche fraîche et moderne et peut être porté vers le haut ou vers le bas, selon l’occasion.

Si vous avez envie de doubler la mise et d’essayer deux tendances des années 2000 en même temps, le jean taille haute de Maison Margiela est doté de découpes sur les hanches, pour que vous n’ayez pas à choisir entre être Britney ou Christina.

Pull Y2k

Les t-shirts à logo éblouissants ont peut-être régné en maître sur les looks décontractés des années 2000, mais l’option supérieure se présentait sous la forme de boutons et de cardigans doux et côtelés. Porté avec les boutons du haut et du bas défaits, le cardigan côtelé moulant était souvent associé à un jean ample, à une mini-jupe ou à une robe en soie.

Ce look incarne toujours l’approche parfaite du style décontracté. Inspirez-vous de Katie Holmes et associez un cardigan court avec une bralette assortie en dessous. Terminez la tenue avec un jean en denim foncé et des bottes à talons et vous obtenez l’équilibre parfait entre les références subtiles à la mode de l’an 2000, dans un ensemble approuvé par les célébrités.

Pour des bonnes tenues Y2K il y a la boutique numéro 1 en France dans le domaine https://y2k-streetwear.com/

 

Catégories
Blog

Qu’est-ce que le Techwear ?

Qu’est-ce que le Techwear ?

Le principal attrait des vêtements techwear est qu’ils peuvent vous faciliter la vie, qu’il s’agisse de transporter plus de choses lors d’un week-end ou de rester au sec en cas de pluie battante.

techwear

Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des principaux avantages des articles techwear.

Résistance à l’eau et autres propriétés améliorées

L’un des principaux avantages des vêtements techniques est leur résistance à l’eau. Tout le monde déteste être surpris par la pluie et les vêtements techniques offrent une solution confortable et pratique à ce problème. La vague moderne de vêtements techniques doit beaucoup au développement du Gore-Tex. En 1969, les co-inventeurs Wilbert L. Gore et Robert W. Gore, fils de Gore, ont découvert une méthode permettant d’étirer le téflon en une « membrane fine et poreuse » capable de repousser l’eau liquide tout en laissant passer la vapeur d’eau. Le matériau est conçu comme un tissu léger et imperméable pour une utilisation par tous les temps, en particulier sur les vêtements d’extérieur.

Gore-Tex reste la norme en matière de déperlance et bénéficie de la plus grande reconnaissance de la marque parmi les principaux textiles imperméables. Parmi les concurrents notables de Gore-Tex figurent eVent, HyVent (développé par The North Face) et H2No (propriété de Patagonia). Gore-Tex a encore diversifié sa marque en lançant des variantes de son textile populaire, notamment Paclite et Windstopper (qui est une couche isolante coupe-vent pour les températures plus froides).

En dehors de la déperlance, il existe des dizaines de tissus synthétiques qui peuvent offrir des propriétés différentes, y compris, mais sans s’y limiter, l’extensibilité, la résistance aux odeurs, la résistance à l’abrasion et la réflectivité.

Amplitude de mouvement et confort

Alors que la plupart des pantalons et des vêtements sont coupés selon des modèles standard, les vêtements techniques défient les conventions en concevant des modèles qui tiennent compte des mouvements du corps humain. La conception anatomique tient compte de ces facteurs et une méthode de construction courante pour y parvenir consiste à utiliser des articulations, généralement par le biais de fentes au genou ou à l’intérieur du coude. Cela permet au porteur de bouger librement sans que le tissu ne s’effiloche ou ne se déchire aux endroits clés. Acronym est allé jusqu’à montrer des mouvements d’arts martiaux exécutés dans ses vêtements dans certaines de ses vidéos de produits.

Bien sûr, un autre aspect du confort, au-delà du mouvement, est la respirabilité. En termes de vêtements techniques, cela signifie qu’il faut laisser la sueur et la chaleur s’échapper pour que le porteur ne se sente pas moite dans le vêtement. Il ne suffit pas qu’une veste garde le porteur au sec à l’extérieur, elle doit lui permettre de rester à une température confortable lorsqu’il la porte.

Capacité de transport

Maintenant que nous transportons souvent plusieurs appareils et leurs chargeurs respectifs avec nous, les articles techwear sont souvent bien pensés en ce qui concerne le stockage qu’ils offrent. Que ce soit par le biais de conceptions simples telles que des poches à fermeture éclair, ou de solutions plus élaborées telles que des fixations modulaires amovibles. La combinaison de tissus imperméables et d’une capacité de charge bien conçue vous permet de transporter plus et de vous inquiéter moins. Les sacs et les sacs à dos bénéficient souvent de détails utiles tels que des pochettes pour ordinateur portable et des poches/compartiments intérieurs.

Vêtements d’extérieur:

Les vestes sont probablement ce qui vous vient à l’esprit en premier lorsque vous pensez aux vêtements techniques. Il en existe deux types : les vestes à coque dure et les vestes souples.

Les vestes à coque rigide offrent la meilleure protection contre les intempéries et sont entièrement coupe-vent, imperméables et respirantes. Elles constituent une couche extérieure polyvalente que l’on peut superposer en dessous. En cas d’averses plus fortes et de conditions neigeuses, les hardshells sont la solution.

Les softshells sont dotées d’un revêtement imperméable durable (DWR) qui repousse les précipitations légères, comme la neige ou la bruine, et conviennent aux sports d’hiver. Les vestes softshell mettent souvent l’accent sur le confort, la respirabilité et le mouvement (par rapport à la texture craquante des hardshells) mais n’offrent pas le même niveau de protection environnementale que les hardshells.

Couches intermédiaires:

Les couches intermédiaires ont généralement pour fonction de garder le porteur au chaud sous une coquille. Elles peuvent prendre de nombreuses formes différentes, des vestes en duvet aux sweats à capuche, en passant par les chemises isolantes et les polaires. Certaines pièces sont dotées de couches intermédiaires et de doublures amovibles qui peuvent être insérées et retirées de la coquille, généralement par le biais d’un système de fermeture éclair ou de boutonnage.

Couche de base:

Les couches de base ont pour but d’évacuer l’humidité. Elles sont destinées à être contre votre peau et à vous garder au sec. Ces couches vous sont probablement familières grâce à leurs équivalents en vêtements de sport – Nike DriFit et adidas Climacool viennent à l’esprit.

Pantalons:

Bien que les pantalons techniques ne soient pas aussi populaires que les coquilles, ils constituent un segment de marché en pleine expansion. Même les géants du denim Levi’s ont sorti un pantalon « commuter » à évacuation de l’humidité pour le vélo, qui permet de bouger librement et facilement tout en se déplaçant. Les pantalons de ce segment offrent généralement un mélange de déperlance, de respirabilité, de stretch et de poches supplémentaires ou profondes. Acronym a apporté quelques caractéristiques intéressantes à ses pantalons, notamment un système modulaire permettant aux utilisateurs d’ajouter et d’enlever des poches pour une capacité de transport encore plus grande.

Chaussures et accessoires:

Nike et adidas ont tous deux repoussé les limites en matière de conception innovante et avant-gardiste. Toutes les grandes marques de chaussures de sport ont expérimenté toutes sortes de matériaux, des tricots aux doublures de chaussettes en passant par les matériaux résistants à l’eau. La ligne Nike ACG a conçu des baskets et des bottes adaptées aux activités de plein air et à leurs fonctions.

Les accessoires Techwear ont également évolué pour aider les personnes à transporter leurs objets quotidiens. Les sacs sont dotés de compartiments pour les smartphones, les ordinateurs portables et les iPads. La durabilité et la facilité d’utilisation sont les priorités des designers qui conçoivent des sacs et des ceintures.

Esthétique:

Il n’est pas facile de se lancer tête baissée dans le Techwear, mais en raison de la nature minimaliste et polyvalente des vêtements, il y a beaucoup de place pour l’expérimentation. On peut choisir un pantalon ou une coquille pour compléter une garde-robe existante et l’intégrer sans problème. Cependant, pour capturer l’esthétique techwear dans son ensemble, il y a quelques éléments communs.

Bien qu’il existe des marques et des pièces individuelles avec des couleurs et des motifs, la plupart des gens associent des teintes plus sombres et plus sourdes à l’ambiance techwear. Comme la plupart des tissus sont très techniques, il n’y a généralement pas de marque forte sur les pièces, et la plupart optent pour un look épuré et fin qui est à la fois fonctionnel et élégant. Les coutures étanches sont présentes et vous pouvez trouver diverses sangles et boucles pour aider à façonner les vêtements de différentes manières. La plupart des hommes que vous verrez en tenue technique complète ont tendance à avoir l’air mystérieux et maussade, grâce aux faux masques et aux capuches que l’on trouve sur de nombreux vêtements. Cependant, on peut facilement compléter un look plus sombre, gothique et streetwear, par un vêtement d’extérieur technique, ou ajouter une coquille à un vêtement masculin plus basique. Il est facile de comprendre la croissance de la popularité des vêtements techniques en raison de leur polyvalence et de leur palette de couleurs simples.

Les marques à surveiller :

Il existe désormais de nombreuses marques dans l’espace techwear. Même dans le domaine des vêtements techniques, il existe une gamme de catégories différentes, allant des vêtements de sport aux équipements inspirés de la randonnée en plein air. Voici quelques marques préférées dans ce domaine qui s’adressent à un public à la pointe de la mode.

adidas Y-3

Ce label dérivé d’adidas transpose l’esthétique caractéristique du célèbre designer japonais Yohji Yamamoto (pensez à :  » drapé et sombre « ) dans un contexte de vêtements de sport.

Nike ACG

Nike a relancé et réorganisé sa ligne ACG en 2014. Alors que la ligne était à l’origine plus axée sur la randonnée et le style de vie en plein air, le géant du sportswear a fait appel au fondateur d’Acronym, Errolson Hugh, pour aider à recentrer la ligne sur les sports utilitaires en ville. Même si Hugh a quitté la marque en 2018 et que Nike ACG a de nouveau pivoté vers son esthétique originale de « randonneur rétro », son influence peut encore être ressentie de manière subtile.

Ten C

Si votre garde-robe penche vers les styles vintage et workwear, Ten C offre certains des avantages des coquilles techniques avec un look militaire vintage. Des silhouettes familières comme le M-65 sont construites avec une microfibre nylon/polyester tricotée qui offre une résistance à l’eau et se moule à votre corps pour mieux s’adapter au fil du temps.

Stone Island et Stone Island Shadow Project

Stone Island est un label solide en Europe depuis trois décennies. Plus récemment, il s’est fait connaître des amateurs de streetwear grâce à ses collaborations avec Supreme. Un favori de la culture du football décontracté, le label italien s’est fait un nom en fusionnant la fonction et la mode. Ses procédés de teinture uniques (et souvent exclusifs), ainsi que l’emblème de la boussole, rendent son travail immédiatement reconnaissable. Pour ceux qui recherchent une esthétique plus technique, Stone Island Shadow Project est une excellente option. La ligne Shadow Project abrite les modèles les plus avant-gardistes et les technologies les plus récentes, et a également été conçue avec l’aide d’Errolson Hugh.

C.P. Company

L’autre ligne italienne du designer Massimo Osti, C.P. Company, s’inspire fortement des équipements militaires vintage. La pièce la plus emblématique de la ligne est la veste Goggle Jacket qui comporte des lentilles transparentes sur la capuche et sur le poignet (détails de conception qui apparaissent fréquemment dans la ligne).

Outlier

La société Outlier, basée à Brooklyn, s’est fait un nom en créant des vêtements minimaux et faciles à porter qui durent. Son article le plus populaire est le pantalon OG, qui reste sec en cas d’averse tout en offrant un grand confort au quotidien.

Arc’teryx Veilance

Veillance est la ligne haut de gamme d’Arc’teryx, axée sur la mode. Les modèles sont extrêmement minimaux, de coupe fine et peuvent s’intégrer discrètement dans la garde-robe de n’importe quel homme. Recherchez des détails tels que des coutures étanches et des tissus innovants.

Bagjack

Bagjack, basé à Berlin, fabrique certains des meilleurs sacs techniques du moment. Leurs conceptions, axées sur le détail, allient la qualité de la construction à un placement judicieux des poches et à un matériel solide.

White Mountaineering

Le designer Yosuke Aizawa met l’accent sur la couleur et les motifs pour sa ligne White Mountaineering. Les vêtements de protection du label japonais sont généralement très stylisés et présentent des motifs et des imprimés colorés. Si vous n’aimez pas les designs monochromes typiques de la plupart des marques de vêtements techniques, White Mountaineering se marie très bien avec des articles de marques comme Junya Watanabe, Comme des Garçons et Thom Browne.

Herno Laminar

Si votre garde-robe est plutôt orientée vers le haut et non vers le bas, alors Herno est une excellente option. Ses pièces ont un look de designer de luxe mais ne font pas de compromis sur les caractéristiques techniques et les détails qu’elles offrent.

Acronym

Acronym est l’une des forces les plus progressistes du techwear. Elle vise à être aussi intransigeante que possible avec toutes les caractéristiques qu’elle intègre dans chaque pièce. Il y a certainement une courbe d’apprentissage pour acheter et styliser Acronym, mais si vous êtes sérieux au sujet du techwear, ce sera du temps bien dépensé.

 

 

Catégories
Blog

Le Gorpcore une mode nouvelle en 2022

Qu’est-ce que le Gorpcore ?

Lorsque Jason Chen a inventé le terme « gorpcore » pour The Cut, en mai 2017, il ne découvrait pas nécessairement une nouvelle esthétique. Au contraire, il mettait une étiquette sur quelque chose qui existait depuis un moment, mais que personne ne savait vraiment comment décrire avec un terme fourre-tout. Le terme « camping-chic » ne reflétait pas les motivations de ceux qui sortaient dans leurs plus beaux habits boisés ; le terme « granola-wear » avait une connotation dédaigneuse ; toute expression qui expliquait la provenance des vêtements mais la nuance avec laquelle ils étaient portés, comme « outdoors-inspired », était trop verbeuse pour être retenue.

Gorpcore, dont le nom provient du terme familier pour le mélange de sentiers (« Good Ol’ Raisins and Peanuts »), est un style axé sur le port de vêtements utilitaires, fonctionnels et inspirés du plein air.

Mais en quoi consiste exactement le gorpcore ? Il y a une myriade de marques fondatrices du mouvement qui sont passées au grand public, mais il y en a aussi beaucoup qui ne le sont pas. Certaines marques, plus connues des randonneurs et des campeurs que des participants à la semaine de la mode, représentent toujours l’apogée de ce mouvement esthétique. Et il y a aussi un look. C’est un look qui se situe en dehors du normcore et du techwear, mais qui dépasse la limite juste assez pour semer la confusion. Le normcore et le techwear ne seront jamais confondus avec le gorpcore, mais l’inverse n’est pas nécessairement vrai. Considérez ceci comme une introduction au gorpcore – les marques, les pièces, la philosophie et la lignée.

 

gorpcore

 

L’histoire du Gorpcore

La première chose que vous remarquerez probablement à propos du gorpcore est que les vêtements ont tendance à être plutôt colorés, à moins qu’ils ne le soient pas. Le matériel de camping traditionnel et les vêtements d’extérieur ont tendance à présenter des couleurs vives. Pensez au violet, à l’orange, au vert, au rouge, au bleu et au rose, souvent dans des tons que vous auriez eu du mal à trouver en dehors des magasins de sport. Cela nous ramène aux couleurs que l’on trouve dans les choses qui nous fascinent dans la nature – l’eau bleu-vert, les forêts verdoyantes, les couchers de soleil rose-violet et les fleurs de l’arc-en-ciel. La nouvelle ligne ACG de Nike incarne cette orientation vers les tons de terre et les couleurs vives d’inspiration rétro depuis le départ du titan du techwear Errolson Hugh.

C’est pourquoi il n’est pas surprenant que les tons de terre figurent également en bonne place dans le gorpcore. Le beige est particulièrement populaire, mais il en va de même pour le gris ardoise, le marron foncé et l’olive ; ce sont les couleurs de l’aspect pratique et de l’utilité, ce qui est primordial pour le gorpcore.

Cela dit, la mode, dans l’ensemble, a tendance à adopter les pièces les plus vives et les plus éclatantes. Peu importe à quel point vous essayez d’être coloré, ce sont des vêtements, faits pour être dehors – inspirés par ce que vous voyez dehors. C’est du bon sens.

Volume:

Contrairement à son cousin, le techwear, qui privilégie les pièces plus ajustées, les silhouettes de Gorpcore sont résolument volumineuses. Les vêtements essentiels de Gorpcore sont coupés de manière carrée : les pantalons sont larges, mais droits, pas évasés ; la laine polaire est souvent aussi large que haute, ou, au moins, proche de celle-ci ; et les vestes sont, eh bien, assez grandes pour pouvoir contenir une myriade de couches de sous-vêtements volumineux. C’est simple : Les vestes sont spacieuses dans la mesure où elles offrent une amplitude de mouvement suffisante pour faire confortablement de la randonnée, de l’escalade ou tout ce qui doit être fait à l’extérieur.

Ce qui nous amène, assez rapidement, à une autre particularité esthétique du gorpcore, mais qui va de pair avec le volume.

Superposition de couches:

Si la superposition n’est pas propre au gorpcore – en fait, elle joue un rôle crucial dans tous les sous-genres, à l’exception peut-être du minimalisme -, il existe une forme de superposition propre à cette esthétique. La plupart des pièces qui composent le canon du gorpcore sont conçues autour de l’idée d’être portées comme des systèmes ; la ligne Summit Series de The North Face en est un parfait exemple, conçue pour fonctionner au mieux lorsqu’elle est portée ensemble, du T-shirt de la couche de base à la parka d’une seule pièce.

La norme en matière de gorpcore est de voir une veste polaire ou une parka portée sans fermeture éclair, avec une polaire en dessous et une autre pièce qui dépasse.

Serrer:

Oui, c’est vrai, le gorpcore se définit aussi par la coupe, ce qui semble diamétralement opposé aux silhouettes évasées. Considérez que les silhouettes oversize n’existe plus la préoccupations des créateurs sont les fonctions utilitaires. De taille unique, il est donc logique qu’un grand nombre de vêtements d’extérieur soient dotés d’une forme de serrage, au cas où vous ne voudriez pas porter plusieurs couches ou si vous avez besoin de personnaliser votre tenue à la volée. Et c’est sans parler du look cintré obtenu en portant un harnais d’escalade ou un sac à dos de randonnée.

Dans un cadre décontracté (en dehors du camping ou de la randonnée), il est devenu courant de resserrer le bas d’un pull ou les cordons d’un sweat à capuche.

Logos:

Comme pour le streetwear, les logos jouent un rôle crucial dans le gorpcore. Les logos des plus grandes marques de plein air sont portés comme des badges d’honneur, souvent sur la manche ou sur la poitrine gauche. Dans de nombreux cas, le marquage a un usage secondaire, comme l’utilisation d’un logo surdimensionné et réfléchissant pour augmenter la visibilité dans des conditions difficiles. Les logos ton sur ton sont plus difficiles à trouver – sauf s’ils sont utilisés pour la ligne urbaine d’une marque, comme la série 24 d’Arc’teryx.

Les différentes pièces Gorpcore

Couches de base respirantes:

Partons de la base. Si chaque tenue a besoin d’une couche de base, les T-shirts et les manches longues de gorpcore se distinguent par leur respirabilité et leur confort. Conçus pour être portés sous des polaires ou dans des conditions de chaleur humide, ils sont souvent fabriqués dans des tissus légers, évacuant l’humidité et antimicrobiens, qu’il s’agisse de laine mérinos ou de textile synthétique. Bien qu’ils puissent s’inspirer de l’humble T-shirt blanc, ces articles vont bien au-delà d’une simple couche de coton.

Pantalon à jambes larges:

Les jeans skinny sont essentiellement l’antithèse des pantalons qui incarnent l’esthétique gorpcore. Les pantalons utilitaires, larges et droits, sont le vêtement de prédilection, souvent en tissu léger et avec de multiples poches. Le pantalon ignifugé de Snow Peak est un excellent exemple du type de pantalon qui fait tourner le monde du gorpcore. En fin de compte, il s’agit de combiner les nécessités fonctionnelles (poches, durabilité multi-environnementale) avec une coupe qui s’adapte à de multiples activités.

Couche intermédiaire en polaire:

Il n’y a sans doute pas de pièce qui définisse mieux le gorpcore qu’une couche intermédiaire en polaire. Les pulls Synchilla Snap-T, les vestes Retro-X zip de Patagonia sont particulièrement omniprésents, mais ils ne sont pas les seuls. Les couches intermédiaires en polaire sont souvent équipées de fermetures à glissière sur toute la longueur ou sur un quart de la longueur, mais les boutons-pression sont également courants. Lorsque le gorpcore a infiltré le grand public, c’est souvent la veste ou le pull en polaire que les marques de haute couture ont repris en premier, ce qui témoigne de l’importance de cette pièce dans l’esthétique.

Vestes de pluie Ripstop:

Comme presque tout le reste, la popularité du ripstop au sein du gorpcore s’explique par un souci d’utilité. Conçu pour empêcher les déchirures grâce à des hachures croisées renforcées, le ripstop est un tissu de choix pour ceux qui craignent que leurs vêtements d’extérieur amples ne s’accrochent à une branche d’arbre ou à une roche déchiquetée. Souvent légères, les vestes de pluie en ripstop sont extrêmement polyvalentes et peuvent être portées par temps plus chaud, ou superposées aux couches intermédiaires en polaire ou en duvet mentionnées plus haut.

Vestes en duvet:

Après les couches intermédiaires en polaire en termes d’omniprésence, les blousons en duvet sont un élément essentiel du gorpcore. Conçues pour être la couche la plus externe portée par ceux qui bravent le froid, ces vestes sont souvent plus chaudes que nécessaire pour la vie urbaine. Cela dit, ces vestes, comme l’emblématique Nuptse de The North Face, sont désormais aussi susceptibles d’être vues dans les rues que dans les montagnes.

Bien sûr, si les vêtements d’extérieur en duvet sont courants (le vrai duvet et le duvet synthétique ont tous deux d’incroyables capacités d’isolation), il n’est pas rare de trouver des vestes en duvet ou des vestes légères en duvet associées à des vêtements d’extérieur, qu’elles soient intégrées à l’enveloppe extérieure plus lourde en tant que couche intérieure détachable, ou qu’elles soient associées séparément. Si le duvet est généralement le plus isolant et le plus chaud, il n’est pas toujours isolé des vêtements extérieurs.

Chaussettes:

Il peut sembler étrange que les chaussettes puissent être considérées comme faisant partie intégrante du gorpcore, mais elles le sont dans le sens où elles reçoivent un peu plus d’amour que dans tout autre mouvement esthétique. Sur les sentiers et dans les campements qui constituent l’habitat naturel de ces vêtements, les chaussettes ont l’habitude de dépasser des bottes, parfois du bas des pantalons, pour éviter les insectes ou la saleté. Les chaussettes épaisses et colorées, presque toujours portées de manière à être visibles, sont un élément clé du gorpcore.

Sacs:

Accepteriez-vous de faire une randonnée de six heures ou un séjour de six jours en camping sans sac à dos ? Si la réponse est oui, vous n’arriveriez probablement pas au bout. Qu’il s’agisse d’un sac d’entrée de gamme ou d’un sac de 20 litres à mille dollars de Visvim, le sac à dos est l’accessoire par défaut dans le milieu du gorpcore : il sert à transporter les courses le week-end ou un ordinateur portable et d’autres objets indispensables au travail pendant la semaine.

Les marques Gorpcore tendance en 2022

La combinaison d’accessibilité et de fonctionnalité du gorpcore rend les marques qui composent cette esthétique largement accessibles au grand public – en général. Bien sûr, cela ne veut pas dire que les marques de défilés de mode n’ont pas exploité l’esthétique du gorpcore (le printemps-été 2017 de Prada en est un excellent exemple), mais elles le font généralement de manière thématique ou pour informer une seule collection. Junya Watanabe, Hyke, White Mountaineering et même Ralph Lauren en sont de bons exemples.

Alors que certaines marques présentées ici se concentrent spécifiquement sur les équipements de plein air (et, en tant que telles, fournissent des vêtements et des accessoires qui optimisent ces activités), plusieurs des marques présentées ici peuvent être trouvées dans votre centre commercial local. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes de nos marques préférées.

Patagonia

Des Snap-Ts aux Retro-Xs en passant par les baggies de 5 pouces, Patagonia est sans doute le plus grand fournisseur d’articles de sport, la marque fondatrice du mouvement. Fondée à l’origine par Yvon Chouinard en tant que marque d’articles d’escalade, Patagonia fabrique aujourd’hui tout, des tentes aux parkas.

Abordables et durables, les vêtements Patagonia sont depuis longtemps populaires auprès des amateurs d’activités de plein air et ont vraiment commencé à se répandre dans le grand public dans le cadre de la tendance normcore, bien que sous la forme de T-shirts à logo. Le mouvement gorpcore a vu une gamme plus large d’articles Patagonia devenir à la mode, notamment des polaires et des shorts colorés. Le véritable témoignage de l’influence de Patagonia sur l’esthétique est la mesure dans laquelle les pièces emblématiques de la marque ont été référencées par les marques de la mode, des déchirures de logo aux imitations de polaire.

Arc’teryx

Bien qu’un certain nombre de pièces Arc’teryx soient plus proches de l’esthétique techwear, certaines des pièces légères de la marque – celles conçues pour la randonnée d’automne, d’été et de printemps – et les chaussures sont plus proches du gorpcore que du techwear. Et si l’on a tendance à penser au noir, au gris et au vert olive lorsqu’on évoque la marque canadienne de vêtements d’extérieur, il existe toujours un certain nombre d’options colorées.

Alors, même si Arc’teryx est plus techno que certaines des autres marques citées, nous nous en voudrions de ne pas l’inclure (ou sa myriade de sous-lignes et de labels dérivés).

The North Face

Les similitudes entre The North Face et Patagonia sont bien documentées : elles ont toutes deux commencé comme des marques de matériel informatique avant de se lancer dans l’habillement ; elles ont toutes deux leur siège social en Californie ; elles ont toutes deux des fanbases enragées ; et elles ont toutes deux été largement cooptées en dehors des cercles de plein air.

Bien que The North Face soit surtout connue pour sa veste Nuptse remplie de duvet, la marque possède également un grand nombre d’autres pièces classiques, notamment la ligne Steep Tech, qui a été retravaillée par Supreme. Cela dit, dans le milieu du gorpcore, ce sont des catégories moins connues mais plus avancées technologiquement qui sont populaires, comme les shackets Thermoball et la ligne Summit Series. Mais, le plus omniprésent de tous ? Le logo de la marque.

Teva

Vous vous souvenez de la partie sur les chaussettes qui font partie intégrante du gorpcore ? Eh bien, les chaussettes et les sandales vont de pair, quoi qu’en disent les règles de style désuètes. Légères, bon marché, polyvalentes et disponibles dans un large éventail de couleurs et de motifs funky, les Teva sont aussi authentiques qu’elles le sont dans le monde des sandales.

Snow Peak

Snow Peak est, dans une certaine mesure, l’équivalent japonais de Patagonia et The North Face. Fondée en 1958, Snow Peak se concentre sur la fabrication de matériel performant de haute qualité pour le camping et l’escalade. En 2014, la marque a lancé les vêtements Snow Peak, qui ont été popularisés par des publications japonaises comme Go Out. Les vêtements sont toujours ancrés dans l’utilitarisme et la fonctionnalité – comme les pantalons ignifuges, les couches intermédiaires isolantes ou les gilets à poches mentionnés plus haut – mais la marque a également intégré des T-shirts graphiques drôles et irrévérencieux qui font référence au mode de vie en plein air qui inspire le gorpcore.

Wander

Autre marque japonaise popularisée par les magazines très influents du pays, And Wander a été lancée par Keita Ikeuchi et Mihoko Mori. L’esthétique de la marque est décrite comme « des vêtements d’alpinisme qui ne dépareilleront pas en ville », selon les termes de Mr Porter, et presque toutes les caractéristiques du gorpcore sont présentes dans les pièces.

Les vêtements d’extérieur légers de Wander se sont avérés particulièrement populaires au fil des ans et le logo triangulaire simple de la marque – souvent traité avec une finition réfléchissante – est devenu une image de plus en plus courante en dehors des sentiers et des terrains de camping du Japon.

Montbell

Encore une marque japonaise. On ne saurait trop insister sur l’importance et l’influence des marques japonaises de plein air, surtout lorsqu’il s’agit de vêtements d’extérieur. Fondée dans les années 1970, Montbell se concentre, avant tout, sur la production de vêtements d’escalade et de pluie de haute performance. Esthétiquement similaire à Arc’teryx, Montbell est aujourd’hui célèbre pour ses coquilles imperméables, ses doudounes et ses sacs.

Battenwear

Shinya Hasegawa a fait ses armes auprès de Daiki Suzuki chez Woolrich Woollen Mills avant de lancer Battenwear en 2011 à New York. Battenwear est considérablement différent des marques énumérées ci-dessus. Bien que les vêtements soient similaires, sur le plan esthétique, Battenwear n’a pas pour vocation de fabriquer le matériel d’alpinisme le plus avancé. Battenwear s’inspire plutôt des vêtements actifs des années 60 et 80. C’est l’une des rares marques de gorpcore qui s’inspire du style de vie plutôt que de la performance.

Salomon

Nous avons déjà raconté comment Salomon est passé de l’usage sur les sentiers aux défilés de mode, mais il serait impossible de parler de gorpcore sans mentionner la marque française. Salomon fabrique ce qui est, sans doute, les meilleures chaussures et bottes de randonnée au monde, conçues pour résister aux environnements les plus difficiles. Leurs croissances dans le milieu urbain sont semblables a Asics, dernièrement ils ont fait parler d’eux avec leurs collaborations avec la marque Avnier la marque du rappeur Orelsan.

 

Catégories
Blog

La tendance cagoule en 2022

La montée et l’ascension de la mode Tik Tok a également signifié la montée et la chute météorique de la microtendance, et le dernier accessoire à épauler son chemin vers le front du cycle des tendances est la cagoule.
Des maisons comme Martin Margiela ont produit des collections avec des couvre-chefs depuis la fin des années 1980, avec des références plus modernes de Calvin Klein et Gucci à l’automne 2018. Aujourd’hui, au début de l’année 2022, certains des plus grands noms de la mode de luxe ont capitalisé sur la tendance croissante, avec des marques comme Miu Miu, Jacquemus, Marine Serre et plus particulièrement Balenciaga qui proposent des versions de couvre-chefs et de visages en tricot et en tissu aux consommateurs qui ne semblent pas en avoir assez.

Qu’il s’agisse de l’approbation de la cagoule par Kim Kardashian et Ye, sous l’impulsion de Demna, ou des marques de fast fashion qui produisent d’innombrables cagoules en tricot ressemblant à des masques de ski, c’est généralement à ce moment-là que l’on sait qu’une certaine tendance est entrée dans le courant dominant. Et bien que le styliste belge Raf Simons ait présenté une collection de 65 looks portant tous des cagoules pour la collection Calvin Klein 205W39NYC automne 18, la cagoule vient tout juste de s’imposer dans le cycle des tendances de manière notable, ce qui amène à se demander : pourquoi la cagoule, et pourquoi maintenant ?

Les origines de la cagoule
La cagoule remonte pour la première fois à la guerre de Crimée, où elle tire son nom du site d’une bataille de 1853 dans la ville portuaire ukrainienne de Balaclava. Pendant la guerre, ce couvre-chef aurait aidé les soldats à lutter contre les températures négatives lors des rudes hivers d’Europe de l’Est, avant d’être adopté par les milices d’Europe de l’Est pour éviter la surveillance. Depuis lors, la cagoule est présente dans la culture musicale, comme sur la scène britannique du Drill Rap, et chez des créateurs de mode emblématiques comme Martin Margiela et Alexander McQueen.

Aujourd’hui, alors que nous continuons à vivre deux ans après le début d’une pandémie mondiale, les tendances un peu plus subversives – en particulier celles qui impliquent de se couvrir le visage – deviennent rapidement plus populaires. Selon la plateforme mondiale de shopping de mode Lyst, les recherches de cagoules et de capuches tricotées ont bondi de 344 % entre 2020 et 2021, tandis que les foulards, les écharpes en soie et les bandanas ont connu une augmentation de 102 % sur la même période.

Souvent, lorsque Kim Kardashian est vue en train de participer à une tendance, c’est à la fois la naissance et la mort subséquente d’un article dans le grand public, mais lorsqu’une personne d’une telle célébrité porte des tendances ayant une histoire culturelle comme la cagoule ou des vêtements fétiches comme elle l’a fait au milieu de l’année 2021, le pouvoir durable s’étendra toujours au-delà des figures de proue de la hype. Dans le cas de la cagoule, la longévité de la tendance réside dans l’aspect pratique du vêtement. Alors que la pandémie nous a tous poussés à prendre plus de risques vestimentaires, la cagoule a la fonctionnalité de son côté lorsqu’il s’agit de revenir dans le cycle des tendances, et malgré les designers et les détaillants qui donnent leurs propres interprétations à l’accessoire, les indices de conception fondamentaux resteront probablement les mêmes.

Il n’est cependant pas sans controverse. Alors que des designers comme Gucci ont commis des erreurs offensantes par le passé, la conversation actuelle, notamment sur Tik Tok, montre que si les Blancs sont capables d’adopter la tendance à porter des couvre-chefs et des masques sans arrière-pensée, ce n’est pas aussi simple pour les personnes appartenant à des groupes socialement défavorisés. Pour beaucoup d’entre eux, le risque et la crainte d’être victimes de profilage racial ou d’être pris pour cible en raison du racisme, de l’islamophobie et de la xénophobie restent inchangés, même si cette tendance est entrée dans l’air du temps.

Avec cette tendance des créateurs et un mouvement a été créé autour de la Drill un style de rap créé à Chicago. Des marques comme Trapstar et Corteiz ont sorti leurs épingles du jeu. En France, c’est la marque de cagoule https://foustacagoule.com/ qui sort du lot devenant les vendeurs numéro en France. Grâce à cette communauté sur les réseaux et les créateurs qui utilisent les balaclava il y a eu grâce à ça un changement radical sur la réputation de la cagoule.

Catégories
Blog

Qu’est ce que le Streetwear ?

Qu’est ce que le Streetwear ?

Être libre de porter une tenue réfléchissante de type oversize selon les styles inspirés de la rue, c’est la raison d’être du Streetwear. En quelques années, sweat streetwear, pantalon streetwear, veste streetwear, t-shirt streetwear, pull streetwear et ensemble streetwear inondent nos quotidiens étant portés par des hommes et des femmes de tout âge…

Mais qu’est-ce réellement le Look streetwear ? D’où nous vient-il ? Et comment le porter à l’heure actuelle ? Découvrez notre dossier complet sur le style streetwear dans cet article.

 

Le Streetwear, un style de vie originaire de la rue

Un terme courant de la mode moderne, le streetwear fait référence à un style, originaire de la rue qui puisse ses racines dans la culture du skate et de la Californie. Il peut également désigner les éléments qui caractérisent la culture hip-hop, la couture moderne sans frontière. Mais alors, comment peut-on réellement le définir ?

Contrairement aux autres styles de vêtements urbains, le streetwear ne s’inspire pas uniquement d’un look à proprement parler. Il s’agirait plutôt d’un style de vie libre qui priorise des vêtements de style libre sous tous ses aspects : taille oversized, mode décontractée, vêtement réfléchissant, impression voyante…

Originaire de la rue, le style streetwear se lie étroitement à la culture pop et urbaine. De ce fait, l’esprit du streetwear se retrouve également dans la danse, la musique, l’art et le sport. Sans barrière, il évoque une culture mixte qui rassemble en une seule définition l’urbanwear, le sportwear, le streetwear japonais et le streetwear asiatique.

Streetwear femme ou streetwear homme, peu importe le genre de vêtement streetwear, du moment qu’on recherche à exprimer une idée libre à travers, on pourra toujours affirmer qu’il s’agit d’un look streetwear.

D’ailleurs, l’augmentation du nombre de site Streetwear et de boutique Streetwear dans le monde a largement contribué à son expansion. En effet, les gens commencent de plus en plus à opter pour des styles de vêtements réfléchissants : ensemble réfléchissant, veste réfléchissante, manteau réfléchissant, jogging réfléchissant, pantalon réfléchissant, doudoune réfléchissante…

 

Comment adopter le style streetwear ?

Streetwear asiatique, streetwear japonais, streetwear femme ou streetwear homme, peu importe le type, une tenue streetwear se compose de ces trois éléments essentiels :

  • le sweat streetwear ;
  • les sneakers ;
  • la casquette.

De ce fait, pour adopter ce style vestimentaire, il vous faudra au moins réunir ces trois éléments.

 

Le sweat streetwear

Appelé sweat hoodie, le sweatshirt à capuche fait office de sweat streetwear selon l’histoire. Actuellement, on le choisira plutôt sobre aux couleurs unies avec ou sans zip au centre. Autant que possible, évitez les modèles avec des impressions sérigraphiques trop imposantes. À la place, mettez un t-shirt streetwear à manches longues voyant à l’intérieur de votre sweat hoodie laissé entrouvert. Aussi, vous n’êtes pas obligé de porter la capuche.

Pour le cas de sweats à col rond dépourvu de capuche, un modèle à encolure éloigné du cou et qui tombe au niveau des épaules vous est plus recommandé. Vérifiez également si les bords-côtes ne sont ni trop serrés, ni trop longs. Pour ce faire, levez et abaissez vos bras à plusieurs reprises. Si le sweat reprend rapidement sa forme initiale, c’est qu’il s’agit d’un bon modèle.

5

 

Les sneakers

Les sneakers représentent la paire de chaussures idéale à associer à son ensemble streetwear. Mais comment faire pour choisir la paire de Basket parfaite ? En principe, l’idéal serait d’opter pour une marque streetwear connue qui propose des sneakers iconiques à prix abordable. C’est notamment le cas du Nike Blazer qui s’adapte à tout genre de Pantalons Streetwear, de l’Air Force 1 sans scratch et de l’Air Max 1. Vous pouvez aussi tout simplement enfiler une bonne paire de Vans au style vintage.

D’une manière générale, évitez les Sneakers aux couleurs flashy qui attirent trop l’attention. Ces derniers doivent se fondre avec élégance avec votre tenue réfléchissante.

La casquette Streetwear

Accessoire indispensable de la tenue streetwear, la casquette se choisit selon trois différents modèles au choix :

  • le modèle classique à visière plate ;
  • la 5-panel ;
  • la snapback.

Pour le modèle classique à visière plate, choisissez une casquette de type « sérieux » avec des couleurs classiques et un logo sobre. Les visières qui imitent le serpent et proposent des grosses broderies sont à éviter en gardant comme principe que votre casquette streetwear pourra vous servir au quotidien. Pour ce qui est de la taille, choisissez un modèle ni trop grand ni trop petit au risque de devenir vite inconfortable à porter ou vous faire paraitre ridicule aux yeux des autres.

Ces mêmes remarques sont tout aussi valables pour le choix d’une snapback. De plus, le seul point qui la différencie du modèle classique est sa fermeture arrière réglable.

Contrairement à certaines idées reçues, la 5-Panel est loin du style « voyou ». Cette casquette disponible sur site streetwear vous donnera un look des plus élégants avec des imprimés originaux et des matières intéressantes. Peu importe la marque, le choix doit se faire selon la qualité du modèle : une bande anti-transpiration, des coutures fines, une languette réglable.

Casquette classique, snapback ou 5-panel, peu importe le type, vous pouvez porter votre casquette de deux façons : visière en avant ou en arrière.

 

Qu’en est-il du reste de son ensemble streetwear  ?

Bien que le style streetwear s’apparente plus à l’association du sweat hoodie, des sneakers et de la casquette, le reste de l’ensemble réfléchissant ne devra pas être négligée. Mais alors, qu’en est-il du t-shirt, du pantalon et de la veste streetwear ? Cap sur le sujet.

 

Le t-shirt streetwear

Choisissez un t-shirt streetwear de taille ni trop grande ni trop petite. Un modèle qui arrive au niveau de la ceinture sans la dépasser est le bon. Rien ne vous empêche d’opter pour un t-shirt plus grand à condition d’éviter l’effet parapluie avec des manches trop grandes.

Pour ce qui est de la couleur et du design, le mieux serait de choisir un t-shirt à manches courtes avec une base sobre et des imprimés originaux en couleur pas trop imposante, excepté les imprimés all-over de type camouflage.

Vous pouvez également recourir au t-shirt de style « pocket tees » équipé d’une poche à imprimé avec ou sans bouton de pression.

 

Le pantalon streetwear

Un jean s’accorde en tout point à la culture du vêtement hip-hop urbain depuis des années. Vous pouvez de ce fait associer votre sweat hoodie à un jean brut à toile selvedge dont les manches retombent avec élégance sur vos sneakers. Priorisez la coupe droite ou le semi-slim. Les baggys et les skinny jeans sont à éviter au risque d’alourdir ou de trop alléger votre silhouette.

Comme autre type de pantalon streetwear, vous pouvez aussi porter un chino aux coupes cintrées ou un peu large présentant une couleur sobre ou vive. Néanmoins, veillez à ce que le reste de l’ensemble réfléchissant s’adapte à cette couleur. Il en est de même pour le cas du jogging streetwear ou jogging réfléchissant.

Durant les beaux jours, le style streetwear autorise le port d’un short à condition que la longueur de ce dernier s’arrête à mi-genoux. Pour le cas d’un modèle plus long, vous devrez faire un petit ourlet. En tout cas, l’idéal étant d’éviter le superflu.

 

La veste/manteau réfléchissant

Le choix de la veste réfléchissante au style de rue dépend surtout du climat. En hiver, un modèle long doté de poches pratiques comme les bombers présente une excellente alternative que ce soit avec ou bien sans col. En été et au printemps, un blouson peut faire l’affaire, surtout le teddy, une pièce vestimentaire emblématique du vêtement hip-hop américain. En cuir ou en coton, ce vêtement urbain évoque un côté street simple, mais attirant.

 

Ajouter d’autres pièces pour un look plus street

Ces conseils donnés permettent déjà de vous initier dans la culture hip-hop du streetwear et la mode urbaine. Mais pour aller plus loin, vous pouvez encore ajouter d’autres pièces en plus et ainsi créer un contraste plus intéressant.

Vous pouvez par exemple rajouter le haut avec un pull streetwear ou encore un cardigan en grosse maille. Le style streetwear homme conseille les chemises en popeline et une veste matelassée de type Barbour tandis que le streetwear femme incite le port d’une doudoune reflechissante.

Côté accessoire, la casquette reste un indispensable à rajouter. Pour ressembler à un rappeur célèbre des années 2000, portez en plus des bagues et des grosses chaînes plaquées or. Par contre, pour un look plus discret qui convient au quotidien, une seule bague peut suffire avec un collier ou un bracelet moins voyant, mais élégant.

 

Conclusion

Au final, Urbanwear ou sportswear, le look streetwear ne se résume pas à une seule idéologie de style vestimentaire. Au départ considéré comme étant la mode des simplistes dans la rue, le vêtement hip-hop se retrouve aujourd’hui sur les vitrines de streetwear shop et boutique streetwear de renom, sans compter les nombreux sites streetwear.

Homme ou femme, peu importe nos origines, on peut tout porter une tenue streetwear en fonction de nos moyens et nos convenances. Vous pouvez très bien imiter les rappeurs des années 2000 ou encore adopter un style plus sobre, mais qui évoque tout de même la culture du vêtement urbain. Pantalon streetwear, sweat streetwear, pull streetwear, veste réfléchissante, manteau réfléchissant, jogging streetwear et doudoune reflechissante, il y a autant de pièces vestimentaires pour marquer votre appartenance à ce style initié par Shawn Stüssy. Vous devez tout simplement garder ces trois mots en tête : authenticité – originalité – liberté.

Catégories
Blog

Vêtements Reflechissants : La nouvelle mode Streetwear

Les Vêtements Reflechissants : La nouvelle mode Streetwear

Streetwear Shop n’hésite pas à aller chercher les dernières tendances dans le monde de la mode pour vous créer des accoutrements uniques et vous aider à apporter à votre garde robe une touche unique.

Notre philosophie réside dans le fait de vous partager notre passion et notre goût du Streetwear pour vous donner à vous aussi l’inspiration d’utiliser cet art comme un moyen d’expression, à travers nos habits style hip hop et décontractée, mais aussi vintage ou rétro, selon la tendance de la mode urbaine actuelle.

Nous possédons un large choix et une large gamme de modèles venant de différents styles, avec différents coloris ou coupes, ou tailles.

Que tu cherches une Doudoune légère ou un Manteau Homme, de taille S, Taille M, taille L….Gris anthracite, bleu, kaki ? Nous avons tout ce qu’il te faut.

La dernière mode en date ? Les Vêtements Reflechissants.

Depuis plusieurs années ils, prennent de plus de plus de place dans la culture et le Style Streetwear. Et ce pour plusieurs raisons, que nous allons évoquer ci dessous dans notre blog mode afin de vous apporter une réelle connaissance afin que tu puisses savoir quand porter par exemple un t-shirt à motifs et au design plutôt expressif, un sweat hoodie décontracté mais élégant, ou comme dans notre cas aujourd’hui, une Veste Réfléchissante à imprimée ou non qui ne se porte pas de la même manière, et pas avec le même pantalon.

De nombreuses célébrités les arborent très fréquemment, ce qui a pour conséquence une popularité grandissante envers les Vêtements Reflechissants, qui sont maintenant portés par toutes et tous.

I – Origine des Vêtements Reflechissants

 

1) Les Vêtements Réfléchissants : Un outil de sécurité

À la base, les Vêtements Reflechissants étaient surtout utilisé dans de nombreux domaines pour des normes de sécurité. Les T-shirt Reflechissants étaient en grande partie portés par les travailleurs de nuit, dans le domaine de la construction par exemple pour éviter des risques d’incident sur les chantiers.

On peut aussi retrouver de nombreux Gilets Réfléchissants chez les cyclistes, afin d’être mieux vu la nuit par les voitures et autres motos, et d’éviter tout risque d’accident.

Plus récemment, les Gilets Jaunes ont eux aussi mis en valeur ce type de Gilet Réfléchissant, qui est devenu alors un symbole de rébellion : La haute visibilité qu’octroie la Matière Reflechissante du gilet a un but : Vouloir être vu et entendu par l’Etat.

Le Gilet Jaune devient alors emblématique et on l’associera à la dissidence et la rébellion que peut parfois aussi faire part la communauté Streetwear. Cette dissidence est ce qui permet de s’exprimer librement et est indispensable pour pouvoir affirmer son style avec panache et être libre d’associer un Hoodie oversize avec un pantalon décontracté par exemple…

L’expression de sa personnalité à travers son accoutrement est l’essence même d’un Look Streetwear et urbain.

 2) Vestes et Pantalons Réfléchissants : Un Style Streetwear adopté par les plus grandes stars

Ce qui a démocratisé le port de ces pièces uniques, que ce soit les Pantalons, Vestes ou Doudounes Reflechissantes, c’est le fait que de nombreuses stars se sont mis a adopté cette mode décalée et revendicatrice de la Culture Streetwear.

On retrouvera par exemple des rappeurs comme Lil Wayne, Travis Scott ou Drake arborer des tenues reflechissantes, ce qui a largement contribué à démocratiser cette mode urbaine à travers le monde et permis à des millions d’hommes et de femme de toute âge et horizon social de copier ce Look et l’associer à leur propre sens du style.

On retrouvera aussi des influenceuses et stars de téléréalité se vêtir de ces ensembles réfléchissants, ou parfois seulement un pantalon en mode décontracté et simple, comme Kylie Jenner par exemple ci dessous avec notre pantalon reflechissant Street.

Les influences de cet mode ont amenés à promouvoir l’inspiration et l’originalité dans son ensemble chez Homme et Femme afin que chacun puisse adapter son Look à son ensemble Streetwear.

 

 

Suivant la mode lancée par de nombreuses stars, les plus grandes marques de luxe ont commencé à essayer de se démarquer, afin de toucher une clientèle plus jeune et dynamique, et ayant une culture urbaine.

Utilisant parfois des matières plus nobles comme le cachemire, le croco ou le jersey, ces enseigne de luxe essaient de créer des pièces uniques afin d’apporter leur contribution à la culture streetwear. Malgré cela, leur gamme urbaine reste quand même une goutte dans leur océan de vêtements haut de gamme et de luxe, et même si on est pour la démocratisation du streetwear et de l’état d’esprit qu’il reflète, les marques de Luxe ont parfois tendance à oublier cela.

Au lieu de cela, elles se contentent de faire le minimum et ne cherchent que le profit, ce qui a tendance à minimiser leur impact social et culturel car les gens n’arrivent plus à s’identifier à leur mode ou aux nouveaux vêtements qu’ils proposent.

De ce fait, des marques de luxe tel que Gucci ou Louis Vuitton on décidé de lancer leur collections de Vêtements Streetwear, et se sont aussi mis aux Ensembles Reflechissants, devenu incontournable du Style Streetwear.

 

Veste Réfléchissante

        Veste Réfléchissante Louis Vuitton

 

Bien que certains Ensembles Reflechissants de luxe donnent très envie, il ne faut pas oublier que ces marques pratiquent des prix très élevés, et peu abordables compte tenu du fait qu’une Veste Reflective ou un Pantalon Reflechissant ne peut pas se mettre à toutes les occasions.

Nous verrons ci dessous avec quoi les porter afin d’être classe en toute circonstance, que tu ailles à un rendez vous galant, passer une soirée avec des amis ou simplement aller faire ton sport.

Chez Streetwear Shop, le meilleur Site Streetwear de France, nous avons recrée les Ensembles Reflechissants des plus grandes marques Streetwear du monde, chacune de nos pièces est unique et introuvable ailleurs.

De ce fait, nous proposons des modèles très variés et adaptés à différents style, afin que vous ayez toujours la possibilité de trouver votre bonheur tout en cassant les codes.

 

II) Quels sont les différents Vêtements Reflechissants qui existent et comment les porter ?

1) Vestes Réfléchissantes Pour Homme et Femme

Une Veste qui brille dans le noir peut devenir une pièce essentiel à ton Style Streetwear.

Nous avons différents type de Veste Reflective, certaine Réversibles, à manches longues ou manches courtes, zippée ou non, à couture en nylon ou en maille, tout nos blousons et particulièrement ceux à col montant te protègeront du froid, surtout pendant la mi-saison.

Parfois bicolore, parfois de couleur unie, toutes nos vestes coupe vent à poches latérales sont imperméables, pour que tu puisses faire face à toute intempérie.

Elle peut se porter de plusieurs manières :

pour ceux qui n’ont pas peur d’attirer l’attention et de se démarquer. Ce sera l’occasion de montrer ton sens du Style Streetwear et de te montrer aux yeux des autres comme une personne au Look original et Urbain. Homme ou Femme,

 

 

 

  • Avec un Jean : Évite les jeans blanc ou de couleur. La sobriété d’un jean  brut, bleu marine ou noir, se mariera parfaitement avec l’extravagance de la Veste Réfléchissante. Opte plutôt pour une Veste Reflective à motif,

 

 

Doudounes Reflechissantes

Si tu souhaites vraiment sortir du lot et ajouter une touche Flashy à ton Look, une Doudoune Reflechissante sera idéal pour toi.

Avec ou sans fermeture éclair, nos Polaires, manteaux doudoune ou doudoune longue, selon l’appellation, te tiendront chaud pendant l’hiver et s’assureront que ton style, que tu choisisses une coupe ajustée ou rembourrée, soit impeccable.

Nous avons aussi une large gamme de doudoune sans manche, en générale de couleur unie, et bien plus confortable qu’une veste de costume !

Nos Doudounes Reflechissantes sont des pièces uniques que Streetwear Shop a conçu spécialement pour ceux et celles qui n’ont pas peur d’affirmer leur style avec panache.